Close

Journal insoumise

”Outre-Rhin un monstre est né : l’enfant de la finance dérégulée et d’un pays qui s’est voué à elle, nécrosé par le vieillissement accéléré de sa population. Cette alliance est en train de modeler l’Europe à sa main. En fait, l’Allemagne va mal. Le poison allemand est l’opium des riches.” – Jean-Luc Mélenchon

Lire la suite

L'ère du peuple


Le système n’a pas peur de la gauche : il a peur du peuple

La dialectique et la science

Beaucoup de scientifiques traitent la philosophie avec mépris. Si on étudie sérieusement l’état de la science moderne, ou plus précisément les bases théoriques de ses recherches et hypothèses, on constate que la science ne s’est jamais libérée de la philosophie.

Une menace pour la culture ?

Le capitalisme a présidé au développement des forces productives le plus spectaculaire de l’histoire. Même à son époque la plus révolutionnaire, les idées de la bourgeoisie étaient en retard par rapport aux progrès dans la production, de la technologie et de la science.

Socialisme et « égalitarisme » Des parasites très bien payés

Les plus grandes fortunes ne se sont pas enrichies par leur travail, mais grâce au fait qu’elles possèdent des moyens de production (usines, banques, etc.), souvent hérités de leurs parents. C’est cela qui leur permet de s’approprier le fruit du travail des autres.

Les grands médias et l’idéologie dominante. Un système

Comme l'expliquait Marx, « les idées de la classe dominante sont aussi, à toutes les époques, les idées dominantes ; autrement dit, la classe qui est la puissance matérielle dominante de la société est aussi la puissance dominante spirituelle. »

Socialisme et démocratie sont-ils incompatibles ?

La démocratie capitaliste peut être décrite comme une dictature du grand capital. Les formes démocratiques du gouvernement, les parlements élus, la liberté d’expression, etc., ne changent rien au fait que même dans les pays « démocratiques ».

Le capitalisme a beaucoup changé, depuis Marx…

Lire le Manifeste du Parti Communiste: les tendances générales du développement du capitalisme y sont brillamment anticipées : concentration croissante du Capital ; inégalités croissantes. Ils affirment que la classe ouvrière (le salariat) « a disparu », ou presque. Foutaises !

Les gilets jaunes

Le Pen et autres démagogues bourgeois ne tarderaient pas à déserter le mouvement, c’est-à-dire à tomber leur masque.

Lire la suite

Référendum d’Initiative Citoyenne


Comment établir une vraie démocratie en France

A propos du Référendum d’Initiative Citoyenne

RIC a émergé comme la revendication démocratique centrale du mouvement des gilets jaunes. Si un nombre suffisant de citoyens le demande, un référendum peut être organisé sur toute question d’intérêt public : loi, texte constitutionnel, révocation d’un élu, etc.

March 27, 2019 RIC

Qu’est-ce que le RIC ?

Le Référendum d’Initiative Citoyenne (RIC) est un référendum organisé à l’initiative des citoyens. Le RIC est l’outil qui permettra d’obtenir toutes les autres revendications. Avec le RIC en toutes matières, les citoyens auraient le contrôle sur leurs élus, leurs lois, leurs taxes…

March 26, 2019 RIC

France


lundi.am – positions & rencontres

Notre Dame de Paris: Qui a allumé le feu ?

4 hypothèses. Le 15 avril, le toit de la cathédrale Notre Dame de Paris a brulé. Et à cette heure, aucune cause, aucun incendiaire volontaire ou involontaire n’ont été identifiés.

La mobilisation des gilets jaunes marque une étape importante dans le développement de la lutte des classes en France. 

Sans parti, sans syndicat, sans organisation préexistante, des centaines de milliers de personnes ont participé à des actions de blocage, balayant d’un revers de main les pseudo-concessions et les menaces du gouvernement. Ils sont soutenus par une grande majorité de la population. Leur détermination est à la hauteur de leur colère et de leurs souffrances. Ils brûlent d’indignation contre un gouvernement qui ne cesse d’accroître la pression fiscale sur les travailleurs, les retraités et les classes moyennes, pendant que les plus riches bénéficient de toutes sortes d’« allègements de charges », de subventions et autres ristournes fiscales. Les gilets jaunes ont parfaitement compris que l’argument de la « transition écologique » n’est qu’un nouveau prétexte pour piller la masse de la population au profit d’une poignée de parasites richissimes.

Ce mouvement est politiquement et socialement hétérogène. Naturellement ! La politique réactionnaire du gouvernement frappe non seulement le salariat, mais aussi les artisans, les petits commerçants, les petits paysans, les professions libérales, les retraités et d’autres couches sociales intermédiaires. L’hétérogénéité sociale et politique du mouvement des gilets jaunes signale précisément sa profondeur. Ce n’est pas une mobilisation de la seule « avant-garde ouvrière », des travailleurs les plus conscients et les plus organisés. C’est un mouvement de masse qui, soudainement, soulève des couches sociales habituellement inertes. Bien sûr, nul ne peut dire jusqu’où il ira. Mais ce qui est clair, c’est qu’un mouvement de cette nature est caractéristique du début d’une révolution. Sur l’île de La Réunion, le mouvement a déjà pris un caractère insurrectionnel.

Lutte de Classe - Lutte Ouvrière

Les leçons des élections européennes

Le résultat des élections européennes n’aura pas d’impact significatif sur la politique et l’avenir de l’UE, car celle-ci n’est pas contrôlée par le Parlement européen ; elle est contrôlée par les conseils d’administration des banques et des multinationales européennes (surtout allemandes).

La classe ouvrière existe-t-elle encore ?

Ces dernières années, le discours dominant, celui des médias et de nombreux intellectuels, cherche à remplacer l’opposition entre prolétariat et bourgeoisie par le concept vague de « classe moyenne », au sein de laquelle les riches et les pauvres ne sont séparés que par des différences de fortune.

L’Europe

Les frontières des États européens sont dépassées depuis bien longtemps par l’ampleur mondiale des échanges économiques.

L’impérialisme

Le seul anti-impérialisme conséquent consiste à lutter pour le renversement du capitalisme, dont l’impérialisme est le « stade suprême », selon les termes de Lénine.